Changer de syndic, en fait c’est simple !

Ça part d’un constat de la part de copropriétaires : le syndic actuel, qu’il soit syndic professionnel traditionnel ou syndic bénévole, ne donne plus satisfaction. Les raisons concernant le syndic professionnel sont souvent multiples : trop cher, pas disponible, manque de transparence, voire manque de compétence.

Avec un peu de préparation pour la recherche du futur syndic, une étude approfondie des propositions et le respect de règles prévues par la loi, la nomination d’un nouveau syndic ne pose pas de problème particulier dès lors que qu’une majorité de copropriétaires est prête et décide ce changement.

Ensuite, les délais et les conditions dans lesquels le syndic « sortant » doit communiquer et transférer  le dossier de la copropriété au « syndic entrant» sont strictement définis par la loi et ne pose dans la très grande majorité des cas aucun problème.

Puis, c’est au nouveau syndic de travailler et de satisfaire ses copropriétaires, et bien sûr aux copropriétaires de veiller aux respects par le syndic de ses engagements! C’est ce qui se passe pour CLICSYNDIC.